Lèvres et agents de remplissage

Vous avez sûrement entendu parler de la tendance de l’heure chez les femmes de 20 à 30 ans, popularisée par Kylie Jenner et d’autres célébrités : l’augmentation des lèvres. Mais avant de succomber à l’effet de mode, il est toujours bon de s’informer sur ce que la mode ne vous dit pas, à savoir les méthodes préconisées, les recommandations médicales et les effets secondaires possibles de cette pratique. Voici ce que vous devez savoir.

1. Quel agent de remplissage les médecins préconisent-ils pour l’augmentation des lèvres  ?

En réalité, il en existe plusieurs, le Juvéderm Ultra Plus et le Juvéderm Volbella étant les plus utilisés. Tout dépend du résultat souhaité. Pour une augmentation des lèvres en tant que telle, le Juvéderm Ultra Plus est tout indiqué. Pour remplir une « ligne de fumeur » ou redessiner le vermillon de la lèvre, le Volbella vous assurera un résultat parfait. Ces agents sont tous deux conçus à base d’acide hyaluronique, composant naturel du corps humain, pour redonner tonus et vitalité aux régions ciblées.

2. Y a-t-il une différence entre ces agents de remplissage et le Botox ? Sont-ils interchangeables ?

Le Botox a pour rôle de freiner la contraction des muscles, limitant ainsi l’apparition de rides et de ridules sur le visage. Du fait de son pouvoir neutralisant, son usage n’est pas recommandé pour le remplissage des lèvres.

3. Existe-t-il différentes méthodes de remplissage ?

Oui. Le remplissage des zones ciblées peut être fait soit à l’aiguille, soit à la canule, selon l’effet recherché. Si l’on souhaite redessiner le contour des lèvres, l’aiguille s’avérera plus précise, car elle est plus fine.

4. Quelles questions doit-on poser à son médecin si l’on envisage un remplissage des lèvres ?

Il est important de se renseigner sur le traitement qui sera pratiqué, et sur ses éventuels effets secondaires.

5. Un médecin doit-il être présent lors de l’injection ?

Oui. C’est même lui qui doit réaliser l’intervention.

6. Est-ce que j’aurai des ecchymoses après le traitement ?

C’est possible, mais les risques varient d’un individu à l’autre. Quoi qu’il en soit, il est recommandé de ne pas ingérer d’anti-inflammatoires juste avant et juste après le traitement pour éviter tout épanchement de sang.

7. En combien de temps mes lèvres désenfleront-elles ?

Il faut compter en moyenne trois à quatre jours. Là encore, les délais sont plus ou moins courts selon chaque individu.

8. À quelle fréquence les lèvres « repulpées » doivent-elles être entretenues ?

La région des lèvres étant très vascularisée, on peut attendre jusqu’à cinq ou six mois, voire un an après le traitement initial pour effectuer la première retouche. Une dose supplémentaire pourra alors être injectée pour un résultat plus durable.

9. Si je décide d’arrêter le traitement, vais-je observer un relâchement de mes lèvres ?

Non. Si vous cessez toute injection d’agents de remplissage dans vos lèvres, celles-ci reprendront tout simplement leur aspect initial une fois que l’acide hyaluronique contenu dans les agents sera complètement dissous.

10. Dois-je subir des tests d’allergie avant de procéder au traitement ?

Aucun test d’allergie n’est requis pour le Juvéderm Ultra Plus et le Juvéderm Volbella. Cependant, votre médecin déterminera, selon vos antécédents médicaux, s’il doit vous prescrire des analyses ou non.

En bref…

Que ce soit pour leur apporter légèrement plus de volume ou pour rendre vos lèvres pulpeuses, opter pour un remplissage à l’acide hyaluronique vous assurera d’être dans l’air du temps, mais attention : pas à n’importe quel prix ! Consultez un médecin expérimenté dans le domaine pour lui poser toutes les questions nécessaires et soyez à l’écoute de ses recommandations pour avoir de belles lèvres, d’apparence saine et naturelle. Sachez que, dans toutes les cliniques du réseau Epiderma, la consultation médicale est nécessaire.