Retour aux articles

Les 3 étapes de dégustation de vin selon la sommelière Jessica Harnois

Web Magazine Medicart
Prendre rendez-vous

Elle est une véritable sommité de la sommellerie non seulement au Québec, mais à travers la planète. Celle qui a fait de l’audace un principe de vie fait preuve d’une grande authenticité, d’un charisme sans équivoque et d’une beauté indéniable dans tout ce qu’elle entreprend. Entretien avec la très sympathique Jessica Harnois.

Plusieurs cordes à son arc

Dès son jeune âge, aucun doute ne subsistait dans l’esprit de Jessica Harnois : elle travaillerait dans le délicieux monde des vins. Ayant d’abord fait sa marque comme sommelière chez Toqué!, restaurant pionnier d’une cuisine gastronomique faite de produits locaux et de saison, Jessica a ensuite travaillé au restaurant Charlie Trotter’s à Chicago puis au Tetsuya situé à Sydney en Australie. De retour au bercail, elle a subséquemment occupé le prestigieux rôle de sommelière en chef à titre d’acheteuse de vins de prestige pour la bannière SAQ Signature de la Société des alcools du Québec.

En tant qu’entrepreneure, son nom est aujourd’hui synonyme de réussite, d’authenticité et de qualité alors que ses vins Bù, arrivés dans les supermarchés et la SAQ en 2016, ont rapidement charmé les amateurs de vins. À ce jour plus de 14 millions de bouteilles ont été vendues. Ayant sans aucun doute la bosse des affaires, elle lance en 2020 le livre Santé!, un heureux mélange de son parcours et de conseils sur les alcools avec évidemment un penchant pour le vin. D’une humilité exceptionnelle, Jessica avoue être reconnaissante des gens ayant contribué à son succès. « J’avoue avoir eu le privilège d’être entourée de gens extraordinaires qui m’ont appris des valeurs ayant forgé mon parcours, dont l’authenticité, le respect, la rigueur et la transparence. »

Démocratiser la dégustation du vin

Celle qui a participé à la démocratisation du vin au Québec avoue vouloir éduquer les gens à mieux boire en savourant chaque instant. « Pour déguster un vin, il faut prendre le temps de s’arrêter, de bien l’observer, de se reconnecter et de prendre un moment pour accepter tout ce que le vin a à nous offrir. En modération, le vin peut nous apporter plusieurs effets bénéfiques tant au niveau de la santé physique et que mentale », déclare-t-elle. Bien que l’impact de l’alcool sur la santé est d’une grande complexité, plusieurs études ont démontré qu’une quantité modérée de vin rouge était associée à une diminution significative du risque de malades cardiovasculaires en plus de procurer un effet relaxant. Les vins rouges contiennent d’ailleurs une quantité importante de polyphénols, une molécule ayant des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Et si la dégustation était simple?

Ses multiples projets traduisent sans l’ombre d’un doute la volonté de la sommelière à démocratiser les vins de qualité. « Je souhaite démocratiser, simplifier et rendre accessible la dégustation de vin à tous et à toutes. C’est d’ailleurs un peu la raison d’être de Vin mystère, le jeu de dégustation de vin que nous avons développé. Celui-ci propose de découvrir une bouteille par partie en misant sur ses propriétés visuelles et gustatives, son cépage, son millésime, etc. » avoue Jessica.

Les 3 étapes de la dégustation de vin

Selon Jessica Harnois, pour tirer le meilleur parti du vin que nous buvons, nous dégustons avec…

Les yeux

Observez d’abord la robe (la couleur) du vin en portant une attention particulière où le vin s’arrête afin d’évaluer l’âge et la puissance du produit. Une couleur puissante se traduit en un vin puissant en bouche. La couleur d’un blanc devient plus orangée avec l’âge tandis qu’un rouge pâlit.

Le nez

Prenez un moment pour bien respirer les arômes du vin. Une odeur de fruit sans odeur boisée représente des arômes fruités, minéraux, floraux ou herbacés. Le bois procure plutôt des arômes de cannelle et de clou de girofle au vin.

La bouche

4 éléments à surveiller dès votre première gorgée : le sucre, l’acidité, les tanins et l’amertume et l’acidité. Un vin sucré se traduit souvent en bouche en cul-de-poule alors que l’acidité se révèle par une grimace sur le côté de joues. Un resserrement des papilles gustatives représente un vin chargé en tanins tandis que le goût de l’amertume est comparable à lorsque nous mangeons un morceau de chocolat noir.

Ce texte est d’abord paru dans l’édition d’avril du Web magazine gratuit de Medicart. Pour vous abonner, cliquez ici.

Mots clés de cet article
Articles reliés
Sur notre blogue
  • Routine beauté au masculin

    Beaucoup d’hommes ont des routines de soins de la peau trop minimalistes ou complètement inexistantes. Pourtant, une bonne routine beauté est la pierre angulaire d’une bonne hygiène et devrait être aussi importante qu’entretenir une bonne santé physique et mentale.

    En savoir plus
  • Découvrez Dre Mélissa Vellucci

    C’est en 2019, poussée par sa passion pour le domaine de la dermatologie et celui de la médecine esthétique, que Dre Mélissa Vellucci se joint aux rangs du réseau Medicart/Epiderma. Reconnue pour sa grande authenticité, elle a rapidement su se tailler une place de choix dans l’entreprise grâce à sa grande écoute et sa capacité de bien cerner les besoins de ses patients.

    En savoir plus
  • Portrait de Sara Couillard - Persévérance dans le ...

    Plongée dans l’univers des cosmétiques depuis ses 16 ans, Sarah Couillard a rapidement eu un intérêt marqué pour l’industrie de la beauté. 5 ans plus tard, c’est une tout autre pa...

    En savoir plus
  • Nos meilleurs conseils pour un été en beauté

    L’été est ENFIN arrivé et l’enthousiasme est à son comble ! Synonyme d’aventures, de vacances et de soleil, la saison estivale est l’occasion parfaite de profiter de chaque journé...

    En savoir plus
  • 4 produits pour prendre soin de votre peau cet été

    L’été a finalement pointé le bout de son nez ! Plus que jamais, votre peau mérite une protection adéquate contre les effets néfastes du soleil. L’application d’un écran solaire ef...

    En savoir plus
  • La beauté d’aujourd’hui

    Si les dernières années ont été synonymes de grands changements dans notre société, le concept de la beauté n’y échappe pas. La beauté était autrefois relativement statique et lai...

    En savoir plus
  • Les conseils de Marie-Pier Frenette, vice-présiden...

    Comment s’est développée cette passion pour la course ? J’ai toujours été très active. Auparavant, j’avais l’habitude de m’entraîner dans des salles de conditionnement physique...

    En savoir plus
  • Lise Watier, de pianiste à pionnière

    Enfant, elle rêvait d’être pianiste de concert. Adulte, elle devient recherchiste puis animatrice d’une émission de télévision consacrée aux femmes. C’est pourtant en tant que fem...

    En savoir plus
  • Fondation CERVO - Dépendance et pandémie

    La pandémie a mis les Canadiens à rude épreuve. 2020 a sans aucun doute été une année éprouvante pour plusieurs et, plus particulièrement, pour ceux et celles ayant des problèmes ...

    En savoir plus
  • 7 conseils d’Isabelle Huot pour cesser de manger v...

    La crise sanitaire a affecté le moral de plusieurs personnes. Les niveaux de stress et d’anxiété ne cessent d’augmenter et les aliments deviennent rapidement des sources de réconf...

    En savoir plus
En lire plus sur notre blogue
Incertain? Venez nous rencontrer