Retour aux articles

Fondation CERVO – Mieux comprendre l’anxiété de performance

Web Magazine Medicart
Prendre rendez-vous

Il nous est tous arrivé de ressentir un certain stress avant un examen ou bien une réunion importante au boulot. Le stress est une réaction normale du corps humain. Toutefois, lorsque la réussite prend trop d’importance et amène un stress démesuré causant de la souffrance chez un individu, ce n’est plus une situation normale. Il est alors question d’anxiété de performance.

Souvent confondus, le stress et l’anxiété sont deux concepts ne référant pas à la même chose. Pour bien comprendre si un jeune souffre d’anxiété de performance, il est d’abord important de bien comprendre cette distinction.

« Le stress survient lorsqu’une personne fait face, ici et maintenant, à une menace détectée par le cerveau. Lorsque le cerveau détecte la menace, il produit des hormones de stress qui permettront de combattre ou de fuir la menace. L’anxiété est l’anticipation d’une menace imaginée. Toutefois, le cerveau réagit de la même manière devant une menace réelle ou imaginée par la production d’hormones de stress. Ceci explique que les personnes anxieuses ont tendance à produire beaucoup d’hormones de stress, car elles anticipent constamment des menaces imaginées. » – Sonia Lupien, directrice du Centre d’études sur le stress humain de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

Pour Nancy Dubois, conseillère d’orientation et psychothérapeute au Centre de pédopsychiatrie CIUSSS-CN depuis 24 ans, « l’anxiété de performance chez les jeunes représente le symptôme d’une identité souvent diffuse. De fait, la réussite-à-tout-prix, l’excellence des résultats scolaires et la bonne position dans une activité ou un sport représentent pour les jeunes des marqueurs indissociables de leur valeur intrinsèque. Il est donc peu étonnant de voir ces jeunes réagir lorsque les professionnels ou leur entourage les invitent à revoir leurs critères. C’est tout l’ego qui est alors menacé, et c’est ce qui peut expliquer, en partie, leur ambivalence à acquiescer à cette nouvelle façon de se considérer. Lorsque les jeunes prennent un pas de recul, ils reconnaissent bien qu’ils s’en demandent beaucoup. En revanche, l’idée de se regarder sous un nouvel angle soulève souvent une tempête interne qui tend à les paralyser et à les maintenir dans leur modus operandi. C’est grâce au travail de collaboration entre le jeune, sa famille et le professionnel de la santé que de petits pas sont tracés sur la voie du changement.

Soulignons aussi que les jeunes aux prises avec des enjeux de performance tendent à occulter également toutes notions de plaisir, ce qui amène une lourdeur supplémentaire à leur quotidien. Dans leurs perceptions, réintroduire ce thème les obligent à délaisser leurs « devoirs de performance », un pas souvent difficile à franchir. L’importance d’être bien accompagné dans ce cheminement demeure incontournable.

Il est possible pour des parents et des amis de soutenir le jeune coincé dans ce dilemme en encourageant les activités-plaisir, en offrant une écoute bienveillante, en évitant de renforcer l’idée que la réussite est le seul investissement d’une vie.

« Et un petit truc: lorsqu’un jeune vous parle de ses performances et qu’il semble attendre de votre part une rétroaction (car il cherche à confirmer dans votre regard sa propre valeur), retenez vos commentaires habituels du type « c’est bien », « tu es vraiment bon dans ceci-cela », etc., et posez-lui plutôt la question suivante: « et toi, tu en penses quoi de ce résultat? ». Ce type d’intervention obligera le jeune à s’auto-consulter, à tourner son regard vers lui-même. Il apprendra, tranquillement, à redéfinir les pourtours de son identité. Et qui sait, cela pourrait vous conduire vers un échange fort intéressant avec lui! » affirme Nancy Dubois.

Si votre enfant ou un jeune de votre entourage souffre d’anxiété de performance, il est important d’agir et d’avoir recours aux ressources disponibles. Pour vous informer davantage sur la Fondation CERVO, cliquez ici.

Ce texte est d’abord paru dans l’édition de juillet du Web magazine gratuit de Medicart. Pour vous abonner, cliquez ici.
Mots clés de cet article
Articles reliés
Sur notre blogue
  • La technologie Elos Plus (SRA) fait son entrée che...

    Au gré du temps, la peau se transforme en raison de plusieurs facteurs tels que la génétique, l’âge, certaines maladies et la prise de certains médicaments. Le stress, la pollution, le soleil et le manque d’hydratation peuvent aussi avoir des effets néfastes à long terme sur la peau, d’où l’importance d’en prendre grand soin. Désormais offerts chez Epiderma, les traitements de photorajeunissement, grâce à la technologie Elos Plus (SRA), redonnent à la peau une apparence saine et un teint unifié.

    En savoir plus
  • Dre Élizabeth Morency, pionnière en médecine esthé...

    Directrice médicale chez Medicart Québec spécialisée en médecine esthétique et en phlébologie, Dre Élizabeth Morency cumule plus de 25 ans de pratique consacrés à ce domaine.

    En savoir plus
  • La Clinique du Dre Morin fait maintenant partie du...

    Depuis près de 20 ans, la Clinique médico-esthétique Dre Morin est fière de partager sa passion et son expertise pour la médecine esthétique. Ayant comme mission d’offrir aux patients des soins personnalisés dans un environnement calme et chaleureux, la clinique offre une quantité limitée de traitements afin d’assurer leur spécialisation.

    En savoir plus
  • Une alimentation locale en hiver, c'est oui !

    Au Québec, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est tout à fait possible de s’alimenter localement, et ce, même en hiver. De plus, consommer des légumes de saison et locaux comprend de nombreux avantages.

    En savoir plus
  • L'art moderne du remodelage corporel

    Au cours des dernières années, plusieurs technologies ont vu le jour dans le monde médicoesthétique. Parmi celles-ci, plusieurs tendent à satisfaire la demande du remodelage corporel, c’est-à-dire définir les contours du corps tout en affinant et en sculptant la silhouette. Que ce soit par le chaud ou par le froid, plusieurs options sont possibles.

    En savoir plus
  • Télétravailler de façon équilibrée

    Le télétravail a ses bienfaits : fini le trafic aux heures de pointe, les longs déplacements et les lunchs réchauffés. Mais il a aussi ses limites. Avec cette nouvelle réalité pointe la recherche d’un nouvel équilibre de vie, soit celui de savoir décrocher.

    En savoir plus
  • Rencontre avec Dr Jason Leclair - Quand l'expérien...

    L’équipe de Medicart Vein Clinic est la plus expérimentée de la vallée de l’Outaouais, tant à Gatineau qu’à Ottawa. Cette clinique, qui compte neuf médecins, dix infirmières formé...

    En savoir plus
  • Routine beauté au masculin

    Beaucoup d’hommes ont des routines de soins de la peau trop minimalistes ou complètement inexistantes. Pourtant, une bonne routine beauté est la pierre angulaire d’une bonne hygiène et devrait être aussi importante qu’entretenir une bonne santé physique et mentale.

    En savoir plus
  • Découvrez Dre Mélissa Vellucci

    C’est en 2019, poussée par sa passion pour le domaine de la dermatologie et celui de la médecine esthétique, que Dre Mélissa Vellucci se joint aux rangs du réseau Medicart/Epiderma. Reconnue pour sa grande authenticité, elle a rapidement su se tailler une place de choix dans l’entreprise grâce à sa grande écoute et sa capacité de bien cerner les besoins de ses patients.

    En savoir plus
  • Portrait de Sara Couillard - Persévérance dans le ...

    Plongée dans l’univers des cosmétiques depuis ses 16 ans, Sarah Couillard a rapidement eu un intérêt marqué pour l’industrie de la beauté. 5 ans plus tard, c’est une tout autre pa...

    En savoir plus
En lire plus sur notre blogue
Incertain? Venez nous rencontrer