Retour aux articles

Portrait de Sara Couillard – Persévérance dans le ring comme dans la clinique

Web Magazine Medicart
Prendre rendez-vous

Plongée dans l’univers des cosmétiques depuis ses 16 ans, Sarah Couillard a rapidement eu un intérêt marqué pour l’industrie de la beauté. 5 ans plus tard, c’est une tout autre passion que la directrice de la clinique Epiderma de Rosemont – La-Petite-Patrie développe : la boxe. Dans le ring comme à sa clinique, Sara fait preuve de résilience et de persévérance dans tout ce qu’elle entreprend.

Comment as-tu développé cette passion pour la boxe ?

C’est au Club de boxe Pro-Am, un organisme sans but lucratif situé dans le quartier Limoilou à Québec et qui vient en aide aux jeunes dans la rue (aux jeunes qui vivent des difficultés), que ma passion pour ce sport de combat a vu le jour. À l’âge de 21 ans, j’y ai commencé à pratiquer la boxe simplement pour me maintenir en forme. J’ai alors rencontré Ghislain Vaudreuil, un entraîneur et travailleur social. Quelques mois se sont écoulés et mon intérêt en cette discipline continuait de grandir. J’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai demandé à Ghislain de pouvoir essayer pendant une semaine d’être dans l’équipe de compétition. Contrairement à la boxe récréative, dans la boxe compétitive nous montons sur le ring et participons à des combats. Rapidement, il m’a offert ma première compétition et ma passion pour la boxe compétitive est née.

Qu’est-ce que la boxe t’apporte physiquement et psychologiquement ?

Au niveau physique, la boxe m’a bien sûr offert beaucoup de bienfaits considérant que c’est un entraînement extrêmement complet. Toutefois, les plus importants effets positifs que j’ai remarqués ont été davantage au niveau psychologique. Cette discipline m’a permis de développer une résilience que je n’aurais probablement pas développée si je n’avais jamais entrepris ce sport. Lorsque j’ai commencé à faire des compétitions, j’ai perdu mes quatre premiers combats. Bien que ces défaites ont été difficiles pour moi, mon entraîneur m’a convaincu de persévérer. Il m’a alors persuadé de participer à ma première compétition provinciale dans laquelle je me suis rendu en finale et où j’ai gagné ma première médaille d’argent. Subséquemment, il m’a envoyé aux Gants Dorés, la plus grosse compétition de boxe au Québec, dans laquelle j’affrontais les meilleures boxeuses au Québec de tous les niveaux. J’y ai gagné la médaille de bronze. Preuve qu’avec beaucoup de persévérance et l’effort nécessaire, on peut arriver à tout !

La boxe m’a également apporté une grande confiance en moi et en mes capacités. Avec l’aide de mon entraîneur, j’ai pu découvrir que lorsque nous mettons les efforts nécessaires et que nous persévérons à travers les moments plus difficiles, rien n’est inatteignable. Ceci m’a suivi dans les différentes sphères de ma vie et j’ose entreprendre des projets que je n’aurais peut-être pas eu le courage de faire si je n’avais pas développé cette confiance en moi. Étant une personne avec un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité, j’ai aussi pu développer une structure qui a eu de grandes répercussions positives sur ma vie personnelle.

Si ce n’est pas déjà évident, la boxe est un entraînement que je conseille fortement à toutes et à tous d’essayer au moins une fois dans leur vie.

Quelles sont les prochaines étapes pour toi?

Depuis 1 an, j’ai déménagé à Montréal afin de me développer davantage dans mon sport et dans ma carrière chez Epiderma. Côté boxe, je me suis entourée de la meilleure équipe possible soit mon entraineur, Ludovic Louis, Karim El Hlimi en préparation physique et plusieurs autres spécialistes afin de m’aider à atteindre les plus hauts niveaux et pour tenter de faire le saut en boxe professionnelle et côté carrière je m’assure que mes clientes aient le meilleur service à la clientèle possible et la plus belle expérience qui soit.

Quel serait ton conseil pour quelqu’un qui souhaite commencer la boxe?

Lorsque nous apprenons la boxe, comme à la danse, il faut d’une certaine façon apprendre des chorégraphies. Il faut donc répéter, répéter et répéter. Surtout, il ne faut pas se décourager et continuer malgré les défaites. Nous ne pouvons pas être parfaits dès le début. Bien que ça semble cliché, la pratique est la meilleure méthode pour s’améliorer.

Ce texte est d’abord paru dans l’édition de juillet du Web magazine gratuit de Medicart. Pour vous abonner, cliquez ici.
Mots clés de cet article
Articles reliés
Sur notre blogue
  • La technologie Elos Plus (SRA) fait son entrée che...

    Au gré du temps, la peau se transforme en raison de plusieurs facteurs tels que la génétique, l’âge, certaines maladies et la prise de certains médicaments. Le stress, la pollution, le soleil et le manque d’hydratation peuvent aussi avoir des effets néfastes à long terme sur la peau, d’où l’importance d’en prendre grand soin. Désormais offerts chez Epiderma, les traitements de photorajeunissement, grâce à la technologie Elos Plus (SRA), redonnent à la peau une apparence saine et un teint unifié.

    En savoir plus
  • Dre Élizabeth Morency, pionnière en médecine esthé...

    Directrice médicale chez Medicart Québec spécialisée en médecine esthétique et en phlébologie, Dre Élizabeth Morency cumule plus de 25 ans de pratique consacrés à ce domaine.

    En savoir plus
  • La Clinique du Dre Morin fait maintenant partie du...

    Depuis près de 20 ans, la Clinique médico-esthétique Dre Morin est fière de partager sa passion et son expertise pour la médecine esthétique. Ayant comme mission d’offrir aux patients des soins personnalisés dans un environnement calme et chaleureux, la clinique offre une quantité limitée de traitements afin d’assurer leur spécialisation.

    En savoir plus
  • Une alimentation locale en hiver, c'est oui !

    Au Québec, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est tout à fait possible de s’alimenter localement, et ce, même en hiver. De plus, consommer des légumes de saison et locaux comprend de nombreux avantages.

    En savoir plus
  • L'art moderne du remodelage corporel

    Au cours des dernières années, plusieurs technologies ont vu le jour dans le monde médicoesthétique. Parmi celles-ci, plusieurs tendent à satisfaire la demande du remodelage corporel, c’est-à-dire définir les contours du corps tout en affinant et en sculptant la silhouette. Que ce soit par le chaud ou par le froid, plusieurs options sont possibles.

    En savoir plus
  • Télétravailler de façon équilibrée

    Le télétravail a ses bienfaits : fini le trafic aux heures de pointe, les longs déplacements et les lunchs réchauffés. Mais il a aussi ses limites. Avec cette nouvelle réalité pointe la recherche d’un nouvel équilibre de vie, soit celui de savoir décrocher.

    En savoir plus
  • Rencontre avec Dr Jason Leclair - Quand l'expérien...

    L’équipe de Medicart Vein Clinic est la plus expérimentée de la vallée de l’Outaouais, tant à Gatineau qu’à Ottawa. Cette clinique, qui compte neuf médecins, dix infirmières formé...

    En savoir plus
  • Fondation CERVO - Mieux comprendre l'anxiété de pe...

    Il nous est tous arrivé de ressentir un certain stress avant un examen ou bien une réunion importante au boulot. Le stress est une réaction normale du corps humain. Toutefois, lor...

    En savoir plus
  • Routine beauté au masculin

    Beaucoup d’hommes ont des routines de soins de la peau trop minimalistes ou complètement inexistantes. Pourtant, une bonne routine beauté est la pierre angulaire d’une bonne hygiène et devrait être aussi importante qu’entretenir une bonne santé physique et mentale.

    En savoir plus
  • Découvrez Dre Mélissa Vellucci

    C’est en 2019, poussée par sa passion pour le domaine de la dermatologie et celui de la médecine esthétique, que Dre Mélissa Vellucci se joint aux rangs du réseau Medicart/Epiderma. Reconnue pour sa grande authenticité, elle a rapidement su se tailler une place de choix dans l’entreprise grâce à sa grande écoute et sa capacité de bien cerner les besoins de ses patients.

    En savoir plus
En lire plus sur notre blogue
Incertain? Venez nous rencontrer