Retour aux articles

Portrait de Sara Couillard – Persévérance dans le ring comme dans la clinique

Web Magazine Medicart
Prendre rendez-vous

Plongée dans l’univers des cosmétiques depuis ses 16 ans, Sarah Couillard a rapidement eu un intérêt marqué pour l’industrie de la beauté. 5 ans plus tard, c’est une tout autre passion que la directrice de la clinique Epiderma de Rosemont – La-Petite-Patrie développe : la boxe. Dans le ring comme à sa clinique, Sara fait preuve de résilience et de persévérance dans tout ce qu’elle entreprend.

Comment as-tu développé cette passion pour la boxe ?

C’est au Club de boxe Pro-Am, un organisme sans but lucratif situé dans le quartier Limoilou à Québec et qui vient en aide aux jeunes dans la rue (aux jeunes qui vivent des difficultés), que ma passion pour ce sport de combat a vu le jour. À l’âge de 21 ans, j’y ai commencé à pratiquer la boxe simplement pour me maintenir en forme. J’ai alors rencontré Ghislain Vaudreuil, un entraîneur et travailleur social. Quelques mois se sont écoulés et mon intérêt en cette discipline continuait de grandir. J’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai demandé à Ghislain de pouvoir essayer pendant une semaine d’être dans l’équipe de compétition. Contrairement à la boxe récréative, dans la boxe compétitive nous montons sur le ring et participons à des combats. Rapidement, il m’a offert ma première compétition et ma passion pour la boxe compétitive est née.

Qu’est-ce que la boxe t’apporte physiquement et psychologiquement ?

Au niveau physique, la boxe m’a bien sûr offert beaucoup de bienfaits considérant que c’est un entraînement extrêmement complet. Toutefois, les plus importants effets positifs que j’ai remarqués ont été davantage au niveau psychologique. Cette discipline m’a permis de développer une résilience que je n’aurais probablement pas développée si je n’avais jamais entrepris ce sport. Lorsque j’ai commencé à faire des compétitions, j’ai perdu mes quatre premiers combats. Bien que ces défaites ont été difficiles pour moi, mon entraîneur m’a convaincu de persévérer. Il m’a alors persuadé de participer à ma première compétition provinciale dans laquelle je me suis rendu en finale et où j’ai gagné ma première médaille d’argent. Subséquemment, il m’a envoyé aux Gants Dorés, la plus grosse compétition de boxe au Québec, dans laquelle j’affrontais les meilleures boxeuses au Québec de tous les niveaux. J’y ai gagné la médaille de bronze. Preuve qu’avec beaucoup de persévérance et l’effort nécessaire, on peut arriver à tout !

La boxe m’a également apporté une grande confiance en moi et en mes capacités. Avec l’aide de mon entraîneur, j’ai pu découvrir que lorsque nous mettons les efforts nécessaires et que nous persévérons à travers les moments plus difficiles, rien n’est inatteignable. Ceci m’a suivi dans les différentes sphères de ma vie et j’ose entreprendre des projets que je n’aurais peut-être pas eu le courage de faire si je n’avais pas développé cette confiance en moi. Étant une personne avec un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité, j’ai aussi pu développer une structure qui a eu de grandes répercussions positives sur ma vie personnelle.

Si ce n’est pas déjà évident, la boxe est un entraînement que je conseille fortement à toutes et à tous d’essayer au moins une fois dans leur vie.

Quelles sont les prochaines étapes pour toi?

Depuis 1 an, j’ai déménagé à Montréal afin de me développer davantage dans mon sport et dans ma carrière chez Epiderma. Côté boxe, je me suis entourée de la meilleure équipe possible soit mon entraineur, Ludovic Louis, Karim El Hlimi en préparation physique et plusieurs autres spécialistes afin de m’aider à atteindre les plus hauts niveaux et pour tenter de faire le saut en boxe professionnelle et côté carrière je m’assure que mes clientes aient le meilleur service à la clientèle possible et la plus belle expérience qui soit.

Quel serait ton conseil pour quelqu’un qui souhaite commencer la boxe?

Lorsque nous apprenons la boxe, comme à la danse, il faut d’une certaine façon apprendre des chorégraphies. Il faut donc répéter, répéter et répéter. Surtout, il ne faut pas se décourager et continuer malgré les défaites. Nous ne pouvons pas être parfaits dès le début. Bien que ça semble cliché, la pratique est la meilleure méthode pour s’améliorer.

Ce texte est d’abord paru dans l’édition de juillet du Web magazine gratuit de Medicart. Pour vous abonner, cliquez ici.
Mots clés de cet article
Articles reliés
Sur notre blogue
  • Fondation CERVO - Mieux comprendre l'anxiété de pe...

    Il nous est tous arrivé de ressentir un certain stress avant un examen ou bien une réunion importante au boulot. Le stress est une réaction normale du corps humain. Toutefois, lor...

    En savoir plus
  • Routine beauté au masculin

    Beaucoup d’hommes ont des routines de soins de la peau trop minimalistes ou complètement inexistantes. Pourtant, une bonne routine beauté est la pierre angulaire d’une bonne hygiène et devrait être aussi importante qu’entretenir une bonne santé physique et mentale.

    En savoir plus
  • Découvrez Dre Mélissa Vellucci

    C’est en 2019, poussée par sa passion pour le domaine de la dermatologie et celui de la médecine esthétique, que Dre Mélissa Vellucci se joint aux rangs du réseau Medicart/Epiderma. Reconnue pour sa grande authenticité, elle a rapidement su se tailler une place de choix dans l’entreprise grâce à sa grande écoute et sa capacité de bien cerner les besoins de ses patients.

    En savoir plus
  • Nos meilleurs conseils pour un été en beauté

    L’été est ENFIN arrivé et l’enthousiasme est à son comble ! Synonyme d’aventures, de vacances et de soleil, la saison estivale est l’occasion parfaite de profiter de chaque journé...

    En savoir plus
  • 4 produits pour prendre soin de votre peau cet été

    L’été a finalement pointé le bout de son nez ! Plus que jamais, votre peau mérite une protection adéquate contre les effets néfastes du soleil. L’application d’un écran solaire ef...

    En savoir plus
  • La beauté d’aujourd’hui

    Si les dernières années ont été synonymes de grands changements dans notre société, le concept de la beauté n’y échappe pas. La beauté était autrefois relativement statique et lai...

    En savoir plus
  • Les conseils de Marie-Pier Frenette, vice-présiden...

    Comment s’est développée cette passion pour la course ? J’ai toujours été très active. Auparavant, j’avais l’habitude de m’entraîner dans des salles de conditionnement physique...

    En savoir plus
  • Lise Watier, de pianiste à pionnière

    Enfant, elle rêvait d’être pianiste de concert. Adulte, elle devient recherchiste puis animatrice d’une émission de télévision consacrée aux femmes. C’est pourtant en tant que fem...

    En savoir plus
  • Fondation CERVO - Dépendance et pandémie

    La pandémie a mis les Canadiens à rude épreuve. 2020 a sans aucun doute été une année éprouvante pour plusieurs et, plus particulièrement, pour ceux et celles ayant des problèmes ...

    En savoir plus
  • 10 organismes supportés par le réseau Medicart/Epi...

    Chez Medicart, nous avons comme mission de mettre en valeur la beauté naturelle de nos clients, dans l’écoute et le respect de chacun. Mais nous voulons en faire plus. En tant qu’...

    En savoir plus
En lire plus sur notre blogue
Incertain? Venez nous rencontrer