Petites astuces contre la perte de fermeté du visage

Cet article est disponible en: English

La perte de fermeté au niveau de visage, c’est quoi? Tout bouge dans un visage, en surface comme en profondeur. Avec l’âge, la peau perd peu à peu de son élasticité, la graisse se déplace et les muscles ne sont plus aussi toniques.

Qu’est-ce qui se passe dans la peau?

Au niveau de l’épiderme, la peau connaît une baisse de l’hydratation et de la synthèse des céramides, ainsi qu’un ralentissement du renouvellement cellulaire, et la jonction dermo-épidermique s’aplatit.

Au niveau du derme, les cellules de la peau deviennent moins efficientes et synthétisent moins bien collagène et élastine, ce qui entraîne une perte de fermeté. D’autre part, la rigidification des fibres de collagène accentue les rides et la perte d’élasticité de la peau.

Finalement, l’acide hyaluronique se fait plus rare et de moins bonne quali-
té. Résultat : on perd de la densité et notre derme s’amincit.

C’est grave docteur?

Bien sûr que non! Ce qui ne signifie pas que c’est agréable pour autant. Il faut avoir une approche globale et travailler sur tous les fronts simultanément pour des résultats durables et visibles.

1. Maintenir l’hydratation coûte que coûte!

La première étape, c’est de bien entretenir la peau : on nettoie, on hydrate et on protège à l’aide de produits adaptés à son âge et ses besoins. Une peau bien hydratée est pulpeuse, souple, lumineuse et atténue en prime l’aspect des ridules. C’est pas compliqué et c’est surtout très efficace, mais faut être disciplinée.

2. Stimuler le renouvellement cellulaire et le collagène

La deuxième étape, c’est de stimuler le renouvellement cellulaire et la synthèse de collagène : on travaille par en dessous pour ralentir le passage du temps, ce petit coquin. La microdermabrasion et le peeling sont des choix tout indiqués côté tonus et épaississement de la peau.  Les résultats sont visibles dès le premier traitement, alors on ne perd pas de temps… d’autant plus qu’ils viennent avec une panoplie d’autres bénéfices. Alors pourquoi s’en passer?

3. Combler les pertes d’acide hyaluronique

Finalement il faut combler les pertes d’acide hyaluronique, lequel se fait irrémédiablement plus rare et de moins bonne qualité.

Peu à peu, la « vallée des larmes » située entre le coin interne de l’œil et le milieu de la joue, s’installe et la charpente du visage se modifie. Des creux et des ombres se forment. Le problème touche les femmes de tous les âges, même les jeunes femmes de 35 ans, surtout lorsqu’elles ont perdu du poids entre 20 et 30 ans. Au secours!

Alors on fait quoi? Selon l’âge et les besoins, on utilise des produits cosmétiques spécialisés régénérants ou à forte teneur en acide hyaluronique et on fait de Juvéderm notre allié chouchou.

Et vous ? Quelles sont vos armes secrètes pour une moue santé ?