Retour aux articles

Lise Watier, de pianiste à pionnière

Web Magazine Medicart
Prendre rendez-vous

Enfant, elle rêvait d’être pianiste de concert. Adulte, elle devient recherchiste puis animatrice d’une émission de télévision consacrée aux femmes. C’est pourtant en tant que femme d’affaires qu’elle a marqué l’imaginaire des Québécois, mais surtout des Québécoises. Rapidement, son entreprise et elle sont devenues des icônes québécoises des produits cosmétiques. Entrevue avec la grande entrepreneure et philanthrope Madame Lise Watier.

D’abord recherchiste et animatrice à la télévision, Lise Watier entend rapidement l’appel de l’entrepreneuriat. Elle ouvre donc, en 1968, l’Institut Charme et Beauté Lise Watier, un espace dédié à la beauté et à l’estime de soi. « Un jour, un réalisateur m’a dit que c’était grâce à lui que je bénéficiais d’une carrière en télévision. J’étais convaincue que mon avenir allait dépendre de moi et de personne d’autre, se souvient Mme Watier. Ceci a donc été le coup d’envoi pour fonder l’institut qui avait pour but d’aider les femmes à s’aimer, à prendre confiance en elle et à s’affranchir. »

En 1972, rares sont les femmes à la tête d’entreprise. Qu’à cela ne tienne ! Lise Watier fonce et développe sa propre entreprise de cosmétiques qui deviendra un véritable empire québécois du milieu. Son objectif : mettre en valeur la beauté unique de chaque femme.

« En tant qu’animatrice et recherchiste, j’avais eu le privilège de rencontrer plusieurs femmes et d’établir un lien de confiance avec elles. Lorsque j’ai fondé mon Institut, j’ai davantage pris connaissance des besoins et des craintes des femmes de mon époque, raconte-t-elle. J’apercevais une grande différence dans leur façon de se comporter lorsqu’elles se sentaient bien dans leur peau grâce, entre autres, aux produits de cosmétiques. J’ai compris que la beauté est une émotion et lorsque nous comprenons cela, nous en savons beaucoup plus que n’importe quel homme qui veut lancer une entreprise de beauté. »

Si l’entreprise est toujours aussi forte aujourd’hui, le tout n’a pas été sans embûches. En 1990, alors que Madame Watier est en Europe pour un voyage avec sa famille, un incendie éclate dans l’entrepôt de l’entreprise. Les pertes matérielles et financières sont énormes. Avec son équipe derrière elle, l’entreprise se remet rapidement sur pied. Cette période sombre pour l’entreprise sera pourtant le catalyseur derrière l’un des plus grands succès de l’entreprise : le parfum Neige. « Un beau matin après l’incendie, je me suis réveillé et j’ai dit à mes enfants et à mon mari que je souhaitais lancer un parfum qui allait s’appeler Neige. À mes yeux, la neige évoquait le bonheur, la pureté et la douceur, mais aussi la ténacité. Un parfum tout à fait à l’image des Québécoises. Plusieurs de mes collègues et de mes proches n’y croyaient pas. Je ne les blâme pas, car les Québécois ont une relation assez difficile avec la neige. Toutefois, j’étais convaincu du succès de ce produit. Aujourd’hui, le parfum est le plus vendu au Québec et se classe parmi les cinq meilleurs vendeurs au Canada. »

La beauté dans la persévérance

Figure symbolique dans la carrière de madame Watier, le grand-père de celle-ci a toujours cru en sa réussite étant dès le premier jour son plus grand supporteur. « Mon grand-père m’a déjà dit qu’à chaque fois que quelqu’un me mettait un bâton dans les roues, je devais leur prouver qu’ils avaient tort, confie-t-elle. Cette phrase m’a suivi toute ma vie et a grandement influencé mon parcours professionnel. En 1971, avant de lancer mon entreprise et alors que j’étais enceinte, j’ai réalisé une étude de marché dont les résultats n’étaient pas très positifs. Les gens n’étaient pas très favorables à l’idée d’acheter un produit québécois. Les banquiers n’étaient pas très chauds à l’idée non plus. J’ai donc écouté mon grand-père et j’ai fondé mon entreprise. 50 ans plus tard, je peux dire avec assurance que j’ai pris la bonne décision. »

Donner au suivant

En 2009, Lise Watier se lance dans la philanthropie en créant la Fondation Lise Watier qui a pour mission d’aider les femmes qui souhaitent être indépendantes financièrement. Venant d’un milieu modeste, elle souhaite redonner aux femmes de sa communauté avide d’améliorer leur qualité de vie. C’est d’ailleurs l’objectif derrière le Programme s’Entreprendre de la fondation qui s’adresse aux femmes souhaitant s’entreprendre professionnellement.

« La Fondation est un projet qui me tient à cœur, avoue Lise Watier. J’ai été une des rares personnes du milieu d’où je proviens à avoir eu accès à une si bonne éducation. J’ai eu le privilège d’avoir des personnes derrière moi qui croyaient en ma réussite, mais je suis parfaitement consciente que ce n’est pas donné à toutes. Avec la Fondation et le Programme s’Entreprendre, mon équipe dévouée et moi tenons à aider les femmes à devenir financièrement indépendante que ce soit en les aidant à retourner aux études ou à fonder leur propre entreprise. »

Derrière le logo du Programme s’Entreprendre se cache un symbole de solidarité et d’entraide qui a suivi Lise Watier à travers sa carrière. « Lorsque les oies s’envolent, elles se déplacent en V. De cette manière, elles volent plus rapidement et sont prêtent à affronter les obstacles et les intempéries. À leur tour, elles prennent la tête de la formation, aident les blessées et s’entraident afin d’atteindre leur objectif. Avec le programme, nous souhaitons aider les femmes à prendre leur envol et les supporter afin que nous voyagions ensemble vers le même but, soit le succès, l’indépendance, l’accomplissement de soi et le bonheur », conclut madame Watier.

Presque 50 ans après le lancement de Lise Watier Cosmétiques, les compétiteurs se sont multipliés et l’industrie n’a cessé d’évoluer, mais l’entreprise est toujours aussi forte. Qu’est-ce qui explique la pérennité de la marque ? Standards élevés, produits de qualité supérieure, connaissance approfondie du milieu et du public cible, persévérance… Une chose est sûre : Lise Watier et sa compagnie demeurent et demeureront des symboles québécois de réussite et de persévérance.

Ce texte est d’abord paru dans l’édition d’avril du Web magazine gratuit de Medicart. Pour vous abonnercliquez ici.

Mots clés de cet article
Articles reliés
Sur notre blogue
  • Fondation CERVO - Mieux comprendre l'anxiété de pe...

    Il nous est tous arrivé de ressentir un certain stress avant un examen ou bien une réunion importante au boulot. Le stress est une réaction normale du corps humain. Toutefois, lor...

    En savoir plus
  • Routine beauté au masculin

    Beaucoup d’hommes ont des routines de soins de la peau trop minimalistes ou complètement inexistantes. Pourtant, une bonne routine beauté est la pierre angulaire d’une bonne hygiène et devrait être aussi importante qu’entretenir une bonne santé physique et mentale.

    En savoir plus
  • Découvrez Dre Mélissa Vellucci

    C’est en 2019, poussée par sa passion pour le domaine de la dermatologie et celui de la médecine esthétique, que Dre Mélissa Vellucci se joint aux rangs du réseau Medicart/Epiderma. Reconnue pour sa grande authenticité, elle a rapidement su se tailler une place de choix dans l’entreprise grâce à sa grande écoute et sa capacité de bien cerner les besoins de ses patients.

    En savoir plus
  • Portrait de Sara Couillard - Persévérance dans le ...

    Plongée dans l’univers des cosmétiques depuis ses 16 ans, Sarah Couillard a rapidement eu un intérêt marqué pour l’industrie de la beauté. 5 ans plus tard, c’est une tout autre pa...

    En savoir plus
  • Nos meilleurs conseils pour un été en beauté

    L’été est ENFIN arrivé et l’enthousiasme est à son comble ! Synonyme d’aventures, de vacances et de soleil, la saison estivale est l’occasion parfaite de profiter de chaque journé...

    En savoir plus
  • 4 produits pour prendre soin de votre peau cet été

    L’été a finalement pointé le bout de son nez ! Plus que jamais, votre peau mérite une protection adéquate contre les effets néfastes du soleil. L’application d’un écran solaire ef...

    En savoir plus
  • La beauté d’aujourd’hui

    Si les dernières années ont été synonymes de grands changements dans notre société, le concept de la beauté n’y échappe pas. La beauté était autrefois relativement statique et lai...

    En savoir plus
  • Les conseils de Marie-Pier Frenette, vice-présiden...

    Comment s’est développée cette passion pour la course ? J’ai toujours été très active. Auparavant, j’avais l’habitude de m’entraîner dans des salles de conditionnement physique...

    En savoir plus
  • Fondation CERVO - Dépendance et pandémie

    La pandémie a mis les Canadiens à rude épreuve. 2020 a sans aucun doute été une année éprouvante pour plusieurs et, plus particulièrement, pour ceux et celles ayant des problèmes ...

    En savoir plus
  • 7 conseils d’Isabelle Huot pour cesser de manger v...

    La crise sanitaire a affecté le moral de plusieurs personnes. Les niveaux de stress et d’anxiété ne cessent d’augmenter et les aliments deviennent rapidement des sources de réconf...

    En savoir plus
En lire plus sur notre blogue
Incertain? Venez nous rencontrer